Site internet : http://www.aredam.net

Les Procédures
Calme : http://www.aredam.net/procedures-calme.html


Sommaire des publications Procédures calme :
http://www.aredam.net/sommaire-publications-procedures-calme.html
Mis à jour le 14 novembre 2018.

Terres Humaines
Une recherche ethno-socio-politique.
La Communauté d'Agglomération Caux Vallée de Seine.


La vie quotidienne en démocratie de façade ou régime de droit fictionnel.
Une mise au jour de cette réalité à partir de documents authentiques
relatifs à une expérience en train d'être vécue.





Présentation Procédures calme.


Le droit ne s'applique pas à qui s'oppose au régime.
Vers la destruction de la Constitution et du Droit en France.

Une procédé d'exception employé au cours d'une banale procédure administrative, qui rappelle les heures les plus sombres de l'occupation nazie.

Le dossier « Les Procédures
Calme » est consacré aux procédures opposant l'auteur du site aredam.net Michel Dakar, à l'entité « Communauté d'Agglomération Caux Vallée de Seine - ExxonMobil », entité qui sera dénommée plus succinctement CSEM.

La première
des procédures est d'un intérêt mondial, car une expérimentation judiciaire unique au monde est mise en œuvre par l'entité CSEM.

En résumé, au cours d'une banale procédure administrative relative à
un litige entre un administré et une administration, pour des nuisances sonores subies par l'administré et provoquées par l'activité d'un établissement géré par cette administration, cette administration a joint au dossier adressé aux juges du tribunal devant lequel est portée l'affaire, le tribunal administratif de Rouen, une liasse d'une centaine de pages constituant 12 différents documents extraits du site internet aredam.net édité par cet administré, ce site internet dont l'esprit est dissident (terme provenant du russe signifiant celui qui pense autrement) étant dédié exclusivement à la politique globale, dans le but de faire priver l'administré de ses droits constitutionnels. Ces documents n'ont aucun rapport avec l'affaire judiciaire.

Extrait du mémoire de l'entité CSEM, page 8 bas, page 9 haut :

« Les quelques extraits des nombreuses publications de M. DAKAR permettent d'illustrer l'hostilité de M. DAKAR à l'égard des administrations ou des instances judiciaires et de ses idées conspirationnistes qui en voudrait à sa personne, hostilité qui se manifeste une nouvelle fois dans cette demande de récusation sans fondement tant juridique que factuel ». (sic)

Il s'agit d'une innovation mondiale, dont le sens est :


« 
Le droit ne s'applique pas à qui s'oppose au régime »


Cela implique une révision de la Constitution française, laquelle est fondée sur l'égalité de tous devant la loi.

Cela implique de même la création d'une catégorie sociale de « hors droit », ceux pour qui le droit commun ne s'applique pas.

De plus, le ou les auteurs
anonyme(s) de ce mémoire anticonstitutionnel adressé aux juges, criminalisent insidieusement des textes non-poursuivis pénalement, dont le plus ancien date de 2007 (avant même la création de la CSEM !), ce qui tend à détruire un autre fondement du droit, celui de la non-rétroactivité (pas de peine sans délit), et à détruire le principe vital de prescription (notion fondée sur la nécessité de la paix sociale, par le refus de la vendetta sans fin).

Cette « délation
 » bien sûr anonyme (le mémoire de la CSEM n'est pas signé par son auteur véritable, il l'est de manière formelle par le Président de la CSEM Jean-Claude Weiss), rappelle les sinistres heures de l'occupation nazie, quand les armoires des services policiers débordaient de ce genre de missives, services qui en recevaient des milliers chaque jours.

Cette expérimentation enrichissante
au niveau mondial, car aucun autre pays ne l'a encore tenté, a lieu entre Rouen et Le Havre, au sein d'une aire géographique dont le centre est l'un des premiers établissements en France de la première multinationale mondiale, le pétrolier US ExxonMobil, qui règne sur la région.

Le choix des
12 documents extraits du site internet aredam.net n'a pas été fait au hasard, le site internet aredam.net renfermant environ 4400 pages. Ce site créé en 2005, est visité depuis environ 120 pays différents chaque mois, les deux tiers de ses dossiers dont les plus anciens sont consultés chaque mois, et environ 130 visiteurs différents y accèdent chaque jour.

Les pages retenues par l'entité CSEM
traitent de l'époque terroriste actuelle, débutée le 11 septembre 2001, de l'implication des services spéciaux et des Etats occidentaux dans le terrorisme, des avocats et des juges dits « antiterroristes » impliqués dans la filière terroriste, du Proche-Orient, de la répression politique par la psychiatrie employée pour éliminer les dissidents, ainsi que des pratiques de guerre dite de basse intensité utilisées par l'ex-Stasi, la police politique de l'ex-RDA, qui avait inventé la « psychologie opérationnelle » et créé une spécialisation de « destruction de la personnalité » à son académie. A la chute du mur de Berlin, ces méthodes se sont répandues en Occident, pour réprimer la dissidence politique, mais aussi pour réprimer l'indépendance du personnel dans les entreprises privées. Les services spéciaux étatiques sous-traitent ces pratiques à des officines privées (en général dirigées par d'anciens fonctionnaires), pour réduire la dissidence.

Voici les liens menant aux
pages internet du site aredam.net présentées dans le mémoire de la CSEM pour dévoyer les juges, en leur exposant que Michel Dakar est un ennemi du régime et n'a donc pas droit à un procès équitable (à quand l'extension dans d'autres domaines de la vie sociale de ce principe fondateur d'un ordre banalement dictatorial, faciste, totalitaire ...) :


http://www.aredam.net/lettre-DPSD-DGSE-DRM-DRPPP-DGSI-langues-de-chat-vieille-france.html

http://www.aredam.net/lettre-section-speciale-services-speciaux-post-terrorisme.html

http://www.aredam.net/bertrand-delanoe-la-vague-blanche-pour-la-syrie-lettre-ministre-de-la-justice.html

http://www.aredam.net/plainte-gendarmerie-caudebec-en-caux.html

http://www.aredam.net/chalanset-mises-en-demeure.html

http://www.aredam.net/secte-beatitude-sionisme-abbaye-benedictine-notre-dame-de-fontenelle.html

http://www.aredam.net/plainte-procureur-menace-conseil-etat.html

http://www.aredam.net/scan-lettre-images-subliminales.html

http://www.aredam.net/justice-sioniste-genocide-palestine.html

http://www.aredam.net/ordre-medecin-psychiatrie-politique-sionisme.html


http://www.aredam.net/conseil-appel-versailles.html

http://www.aredam.net/cedh-cartal-costa.html


Mémoire de l'entité CSEM :
http://www.aredam.net/memoire-CSEM.pdf



Autres documents scannés permettant de comprendre les
« Procédures Calme » :

Conclusions définitives de Michel Dakar
:

http://www.aredam.net/conclusions-definitives-dakar-CSEM.pdf

Ordonnance Dakar-CSEM du Tribunal Administratif de Rouen, du 14 juin 2018
(La CSEM et la Commune de Rives-en-Seine demandaient la condamnation de Michel Dakar à 9000 €) :

http://www.aredam.net/ordonnance-dakar-CSEM.pdf :

Lettre adressée à la Cour d'appel de Douai, résumant la problématique d'intérêt général
mondial :

http://www.aredam.net/appel-douai-dakar-CSEM.html
(lire à ce propos :
http://www.aredam.net/lettre-a-un-ami-recherchant-un-avocat.html )

Note en délibéré et discours prononcé à l'audience de jugement du 5 juin 2018 :

http://www.aredam.net/note-en-delibere.pdf



Définition du terme « délation », Le Nouveau petit Robert, édition 1967.

« délateur, trice » : lat. delator, de deferre « dénoncer ». Personne qui dénonce pour des motifs méprisables. Dénonciateur, mouchard, traître. «  Son art de tronquer les textes de ses adversaires, sa manie délatrice ... » (Express, 1967).

« délation » : lat delatio. Dénonciation inspirée de motifs méprisables. Calomnie, dénonciation, médisance. Faire une délation. Dénoncer, trahir, vendre. Développer « comme font toutes les dictatures, un ignoble esprit de délation et de discorde » Duham.



Liens divers :


Lien vers le site associatif généraliste Caux Seine Réalité :
http://www.cauxseine-realite.net

Lien vers le site de l'entité CSEM :
https://cauxseine.fr/ (hébergeur OVH)

Lien vers le site de la commune de Rives-en-Seine :
http://www.caudebec-en-caux.com/ (hébergeur ?)

Lien vers la commune de Notre-Dame-de-Granvenchon Port Jérome :
http://www.notre-dame-de-gravenchon.fr/ (hébergeur OVH)

Lien vers ExxonMobil Etats-Unis :
http://corporate.exxonmobil.com/

Esso France :
http://corporate.esso.fr/fr-fr (InterNetX GmbH)



Illustrations diverses révélant l'esprit du lieu et au-delà (aire géographique de l'entité CSEM : Communauté d'Agglomération Caux Vallée de Seine - ExxonMobil ) :

« Le Belvédère de la Merde », dégustation et bain gratuits et régénérants, sis Route de Barre-y-va à Villequier entre Rouen et le Havre, anciennement
« Le plus beau kilomètre de France », hêtraie classée, chapelle du moyen-âge, une œuvre à faire connaître mondialement, créée par la Communauté d'Agglomération Caux Vallée de Seine, dont le cœur est la raffinerie ExxonMobil de Notre Dame de Gravenchon, oeuvre symbolique du niveau spirituel actuel de l'humanité.

http://www.aredam.net/le-belvedere-de-la-merde.pdf



Autres illustrations à venir :

La chapelle bleue et ses extensions disneyland, la petite sirène et le monument aux massacres de masses, le bac immobile pour l'éternité, le musée de la marine de Seine et sa péniche échouée sur son lit de graviers, les bétaillères flottantes pour vieilles viandes aisées à faire les poches, les NO SMOKING SAFETY FIRST, le stalag de la maison des compétences, la piste aux moutons invisibles de l'antique théâtre romain, la citadelle de la CVS, les cent bâtiments municipaux de Notre-Dame-de-Gravenchon etc ... etc ...


Galerie de portraits des grands humains locaux :

Monsieur le Maire de Rives-en-Seine :
Illustrations tirées du n° 235 – Juin 2018, de « Présence cauchoise », Trimestriel Catholique Inter-Paroissial. Diffusé gratuitement, et trouvé dans ma boîte aux lettres.

http://www.aredam.net/monsieur-le-maire-de-rives-en-seine.pdf