Bastien Coriton ; ou la fabrication d'un politicien aux ambitions nationales par le réseau siono-atlantiste implanté en France.
http://www.aredam.net/bastien-coriton.html

Illustrations :
http://www.aredam.net/bastien-coriton-1.pdf

Dossier :
http://www.aredam.net/procedures-calme.html
http://www.aredam.net/sommaire-publications-procedures-calme.html
http://www.aredam.net/procedures-calme-documentation.html



Note préliminaire :

Toute information si inexacte peut être rectifiée en contactant le site aredam, à l'adresse figurant sur sa page d'accueil. Des commentaires peuvent être ajoutés.
SOI : source ouverte internet.


Naissance : 12 septembre 1981 dans la région de Caudebec-en-Caux (Saint Arnoult ?).
Domicile officiel (SOI) : 2 rue des Belles Femmes à Caudebec en Caux 76490, donnant sur la place centrale, dite place d'armes. Marié, deux enfants, Constance et Victoire.
Bac ES (économique et social), DEUG et maîtrise AES (administration économique et sociale), Université du Havre.
DESS Administration des activités locales (associations ?), Université de Rouen.
(SOI) (à 23 ans ?).

Nota : il s'agit d'un cursus d'études qualifiable de facile, voire de très très facile.

Selon sa page « copains d'avant », pays « rêvé » de visiter, entre autres : Israël.

Nota : Israël est considéré par la communauté internationale comme étant un état voyou au-dessus du droit international commun (condamnations régulières par l'ONU depuis sa création), et le dernier état d'apartheid au monde, certains dénommant cet état d'apartheid état génocidaire ; la bande de Gaza étant le camp de concentration et d'extermination lente le plus grand et le plus ancien de tous les temps – 1,5 millions de détenus, et l'éviction d'une population de son sol natal (les palestiniens) pour y établir une colonie de peuplement répondant exactement à la définition du crime de génocide (selon Raphaël Lemkin, créateur du concept et du terme génocide). Cet état est le seul au monde à être dépourvu de constitution et de frontières fixées. Dernièrement, le vote d'une loi établissant qu'Israël est l'état des juifs fait de cet état le seul actuellement fondé sur l'ethnie, identique en cela à ce qu'était le 3ème Reich nazi. L'état d'Israël est coupable de crimes de guerre et contre l'humanité de façon continue depuis 1948.
Absences de la Russie, de la Chine et de l'Iran, et évidement de la Palestine.


1 - Parti socialiste, Fédération de Seine-Maritime, siège Rouen :

Note préliminaire :

La Fédération du PS de Seine-Maritime est sous l'obédience de Laurent Fabius, actuel Président du Conseil constitutionnel, reconnu comme étant un agent d'influence en France des USA et d'Israël, et renommé mondialement pour ses prises de positions cavalières en tant que ministre des affaires étrangères dans la guerre sans fin mondiale engagée par les USA depuis 2001 (débutée par les attentats du 11/11/2001 aux USA) : « Al Nostra fait du bon boulot » (armée de mercenaires supplétifs terroristes islamistes, agissant pour les comptes de l'OTAN et d'Israël), voir première page du pdf en illustration, et ses déclarations récurrentes, grotesques, tonitruantes, grossières et anti-diplomatiques « Bachar doit partir » (M. Bachar Al Assad, Président de l’État de Syrie), disqualifiant la France auprès de toutes les puissances qui comptent au Proche-Orient. En fait L. Fabius est un agent d'influence israélien et secondairement US en France, il traite des intérêts israéliens et US au détriment de ceux de la France.

Il faut garder à l'esprit cette particularité relativement à toute considération sur ce qui relève de la Fédération socialiste de la Seine-Maritime.

Nota : R signifie rémunération sûre ou possible.

2006 : membre du comité d'animation de la campagne de Ségolène Royal en Seine-Maritime (à 25 ans) (SOI).
Non-daté (antérieur à 2011) : membre de la coordination nationale du mouvement Égalité jeunes socialistes (SOI).

Nota : des mots rien que des mots (égalité).

Premier secrétaire fédéral adjoint 2012 (SOI, document ZAD).
Actuel 2018 : membre du secrétariat fédéral, chargé des élections, la charge la plus stratégique du bureau fédéral, le but des politiciens étant essentiellement d'être élu pour faire carrière (SOI 2018, document PS). R.


2 - Fonctions électives, collaborateur d'élus :

Nota : R signifie rémunération sûre ou possible.

Collaborateur de la sénatrice Nelly Tocqueville (de ? sans doute jeune, à 2018 inclus). R.
Maire de Caudebec-en-Caux 2008 (à 27 ans), réélu en 2014. R.
Élections sénatoriales 2014 : échec. (se présenter au Sénat à seulement 32 ans est un record national absolu qu'il sera très dur de battre).
Maire de Rives-en-Seine 2016 (regroupement de 3 communes). R.
Conseiller général 2015. R.
Membre de la commission agriculture au Conseil général. R.
Membre de la commission finance au Conseil général. R.
Suppléant du député Christophe Bouillon (2017). Pourrait le remplacer en tant que député. R.
Selon un témoin direct, a déclaré qu'il se verrait bien ministre.


3 - Fonctions non-électives.

Nota : R signifie rémunération sûre ou possible.

4ème vice-président de la Communauté d'agglomération Caux Vallée de Seine. R.
Président du Conseil d'administration de l'EPHAD Maurice Collet à Caudebec-en-Caux (maison de retraite). R.
Membre du Conseil d'administration du SDIS de Seine-Maritime (Service départemental d'incendie et de secours de la Seine-Maritime) ; R.
Délégué de la Communauté d'agglomération Caux Vallée de Seine au Pôle métropolitain de l'estuaire de la Seine (regroupement autour du Havre de toutes les communautés d'agglomérations). R.
Membre titulaire du Bureau syndical du Parc régional naturel des boucles de la Seine. R.
Président de la Société Mixte des bassins versants Caux-Seine. R.
Administrateur de la SPL (Société Publique Locale) Caux Seine Développement, Lillebonne. R.
Administrateur de la SCIC d'HLM Seine Manche Promotion, Yvetot. R.
Administrateur de l’Établissement Publique Foncier de Normandie, Rouen. R.

Listes sans certitude d'exhaustivité.

Total des rémunérations sûres ou possibles : 16.



Nota importante

On peut raisonnablement poser la question au vu de ce cursus existentiel, si B. Coriton a connu une expérience professionnelle au dehors de l'activité politicienne, c'est à dire si il a une expérience du vécu basique de la population qu'il est censé connaître, comprendre et représenter, et dont il est supposé défendre les intérêts.

Plus elliptiquement, on pourrait légitimement se poser la question de ce que B. Coriton connaît de la vie réelle pour s'occuper de celles
des autres, à moins que l'on considère le milieu politicien comme étant représentatif de la vie réelle commune ?