Exercice de cohérence, du local au global.
Expliquer, commentez et conclure chaque cas.
1 – Le cas local, la commune de Rives-en-Seine (Seine-Maritime, entre Rouen et le Havre).
2 – La Chine, l'armée de mercenaires privée US, Israël, les militaro-stratégiques « routes de la soie » la Syrie et autres.
3 – Monsanto (ex-US), Bayer, et armée de mercenaires privée US.
4 – Les « Gilets jaunes », une lutte d'influences étrangères sur le sol européen par marionnettes interposées.
5 – Rosneft et Exxon Mobil, et les blocs mondiaux antagonistes russe et US.
6 - Exercice supplémentaire :
Tentez de définir et de qualifier les structures des pouvoirs actuels présents dans le monde (États, nations ou autres).


Exercice proposé par Michel Dakar, chercheur en politique globale indépendant, autonome, Villequier ex-France, province de l'Empire israélo-US en voie de désagrégation rapide, le 8 février 2019.

http://www.aredam.net/exercice-de-coherence-globale.html

 






Ceci est un exercice de cohérence.
Expliquer, commentez et conclure chaque cas.



1 - Le cas local, la commune de Rives-en-Seine (Seine-Maritime, entre Rouen et Le Havre).

La chose la plus difficile à faire au cours d'une existence est de sortir de son propre enfermement. Ce pourrait même être considéré comme étant le but unique valable de toute vie. Dans la plupart des cas, c'est impossible. Exceptionnels sont ceux qui y parviennent. Quasiment tous ne trouvent la délivrance qu'au moment de leur mort. Mais en chacun il reste une part de liberté. Toutefois chez certains cette part devient si réduite qu'ils en deviennent une unique prison, au point qu'ils l'étendent hors d'eux-mêmes et deviennent une prison même pour les autres. L'ascension sociale de certains individus ou la prise de pouvoir par certains groupes produisent ce genre de phénomène. C'est pourquoi il est si difficile de faire évoluer l'ordre politique des choses. Le haut de la pyramide sociale est occupée par des êtres-prison, l'attirance vers la réussite, l'ascension, le pouvoir étant typique des mentalités prison. Ces êtres-prison empêchent les autres moins prisonniers de respirer, et de se libérer. Dans le cas local, l'être-prison est surnommé par un écrivain local qui le connaît bien depuis l'enfance le « round up », car il est stérile (au sens de son ultra-conformisme, de son ultra-conventionnalisme, et de sa quasi-totale impersonnalité et totale anti-originalité et anti-excentricité), et en conséquence, du fait même de son inexistentialité dominatrice, il stérilise tout autour de lui. L'être-prison secondaire doit son surnom d' « étouffoir » ou d' « éteignoir », au fait qu'il étouffe les braises incandescentes de la vitalité et éteint la lumière diffusée par les flammes de la créativité. Le local est toujours exemplaire du global, et souvent, on peut percevoir grâce au local, ce qui reste hors de la vue au global. Le secondaire jouit du prestige du premier.
La réflexion a été menée sur le sommet et ses séides, il reste à aborder la base de la pyramide. Ce qui frappe, après des millénaires de consolidation du régime de la pyramide prison, est que ce système est parvenu à fabriquer des esclaves à qui on ouvrirait les portes de leurs ergastules (lieux où les romains enfermaient les esclaves, en général souterrains) et qui refuseraient d'en sortir, qu'il faudrait extirper par la force de leur fosses grillagées pour les mener au jour, qui n'auraient de cesse d'y retourner, et qui seraient capables de vous lyncher pour les avoir libérer.
On peut constater que les termes de l'évolution ne se posent pas en ceux de la lutte des classes et de révolution, mais en lois de la mécanique des systèmes (systémique) qu'il faut parvenir à connaître, comprendre et savoir articuler, où il n'existe que des éléments composant le système, dont aucun n'a la moindre autonomie, qui ne peuvent même exister hors du système, et qui sont dépourvus de la moindre marge de manœuvre. La Boétie l'avait intuitivement compris et exprimé dans son discours sur la servitude volontaire, avec cette restriction, que la volonté et la responsabilité n'existent pas dans un tel système car depuis le sommet jusqu'à la base, il n'y a que des marionnettes que le système anime, qu'il n'y a ni fautifs, ni victimes et ni bourreaux malgré les évidences. D'ailleurs on voit très bien avec le recul historique maintenant suffisant, que les anciennes victimes peuvent devenir de parfaits bourreaux, et vice-versa. Contexte caractérisé par le non-choix absolu, ou le déterminisme, il est logique que l'on aboutisse à ce qu'on nomme des robots, des automates, des machines programmées, que seule l'illusion pare d'intelligence dite artificielle et de capacité à décider, à créer, à se substituer à l'être. Les robots ont commencé à exister dès la mise en place du système pyramidal, il y a plusieurs milliers d'années, et ce sont les humains, depuis le chef suprême, le dictateur, jusqu'aux masses, depuis pharaon jusqu'aux paysans égyptiens qui devenaient des machines biologiques employées pour construire leurs tombeaux. C'est la pyramide qui a changé les êtres en objets animés sans volonté, incluant le soit disant dieu pharaon.
Comme l'écrivait Lénine : Que faire ? Alors que dans tous les autres domaines les sciences se sont affranchies du sentimentalisme, du subjectivisme, des préjugés, des passions et de l'irrationnel, dans le domaine politique on est resté au niveau du moyen-âge européen, avec ses sorcières, ses diables, ses exorcistes, ses chambres de tortures et ses recettes magiques. Évidemment cela avait du charme, les livres d'heures sont superbes, les tableaux de Bosch merveilleux, l'art du mobilier à mon avis inégalé, et les nombreuses hérésies offraient un large choix pour s'évader de la banalité du quotidien, mieux que les programmes de télé actuels.
Documentation :
Horlogères (Éditions Thierry Sajat, Bourges 2012), Brouiller les pistes (Éditions SCUP, Rives-en-Seine 2017), Sirènes (Éditions SCUP, Rives-en-Seine 2018), trois titres d'un écrivain local M. Yves Leroy, premier adjoint de M. Bastien Coriton, maire de la commune de Rives-en-Seine (Villequier, Caudebec-en-Caux et Saint Wandrille Rançon).



2 – La Chine, l'armée de mercenaires privée US, Israël, les militaro-stratégiques « routes de la soie » la Syrie et autres.

La Chine lutte contre les djihadistes ouïgours dans le nord de la Syrie, armés par le bloc israélo-occidental et Israël, et va investir massivement (plusieurs centaines de milliards de yuans) dans la reconstruction future de la Syrie, pour en faire l'arrière pays de son port maritime et de sa base militaire la plus importante au niveau mondial ouvrant vers la Méditerranée, l'Europe et l'Atlantique, aboutissement de sa principale route mondiale militaire sous couvert commerciale dite de la soie, et achèterait la concession du port israélien d'Haifa, et assurerait sa liaison terrestre avec le port du golfe d'Aquaba d'Eilat (mer rouge), et s'associe avec le principal actionnaire de la première armée de mercenaires mondiale US, de plus chargée de former, apparemment, une armée de mercenaires chino-US (?), intervenant encore de plus dans sa province du Xinjiang (ouïgours), et probablement devant assurer par cette armée mercenaires US-chinoise, la sécurité de ses futurs comptoirs disséminés sur ses routes de la soie. Les USA auraient classé la Chine comme leur ennemi n°1. Les armées de mercenaires US et occidentalo-israéliennes encadrent et sont combinées avec les groupes djihadistes, en Syrie, Irak et Afghanistan, entre autres, et en Afrique, où ces djihadistes sont utilisés pour contrer l'intrusion chinoise, russe et autres du bloc ennemi de l'Occident. Expliquer, commentez et conclure.



3 – Monsanto (ex-US), Bayer, et armée de mercenaires privée US.

Monsanto (ex-US) était sur les rangs pour acquérir l'une des plus importantes armées de mercenaires mondiales US. Monsanto a été rachetée par Bayer, ce qui fait de l'entreprise européenne la première entreprise de l'agro-alimentaire mondiale. Les USA considèrent l'Europe comme l'ennemi n° 2. Expliquer, commentez et conclure.



4 – Les « Gilets jaunes », une lutte d'influences étrangères sur le sol européen par marionnettes interposées.

Selon le site d'obédience indéterminée mais d'évidence appartenant à un service spécial, site dont l'objet est d'évidence manipulatoire « Panamza », le gouvernement russe serait lié aux juifs fondamentalistes loubavitchs, et le relais de manipulations russes dénommé RT France (Russya Today) serait entre les mains des sionistes. RT France et Spoutnik sont dénoncés par le gouvernement français comme étant des organes de déstabilisation russes visant la France dans la crise artificiellement créée dite des « Gilets jaunes », dont l'identification de ou des manipulateurs demeurent difficiles (il pourrait même s'en rajouter à ceux à l'origine au fur et à mesure de la durée) à cerner, mais proviennent certainement de l'étranger. Le site Panamza est la cible des dénonciations violentes des organes sionistes en France, ce site se présentant comme radicalement anti-sioniste. Panamza de plus publie des documents prouvant que de la désinformation sur le mouvement « Gilets jaunes » provient directement d'Israël, et que des firmes israéliennes sont impliquées dans la pénétration policière de ce mouvement (ou bien qu'elles en sont les maîtres d'oeuvre). Spoutnik et RT France assurent une information constante et de posture objective sur ce mouvement qu'ils soutiennent en apparence. Ce qui est certain c'est que les acteurs de cette crise provoquée et manipulée, sont devenus multiples. Dernièrement, le site international multilangues dit « Réseau Voltaire », du speaker Meyssan, l'une des multiples voix de la propagande-désinformation-manipulation-psyops russe, a informé que le mouvement des « Gilets jaunes » allait s'étendre sur tout l'Occident. Expliquer, commentez et conclure.



5 – Rosneft et Exxon Mobil, et les blocs mondiaux antagonistes russe et US.

Les deux principales sociétés pétrolières mondiales russe et américaine (Rosneft et Exxon Mobil) coopèrent dans plusieurs programmes d'exploitation mondiaux, et sont détenus par des actionnaires appartenant à deux États ennemis. Expliquer, commentez et conclure.



6 - Exercice supplémentaire :

Tentez de définir et de qualifier les structures des pouvoirs actuels présents dans le monde (États, nations ou autres).