Série, "Luttons contre le manichéisme et la diabolisation".

Un commentaire qui ne paraîtra pas sur le site Les Ogres, au sujet d'un article de ce site traitant de Fogiel et de Dieudonné.

Voir la copie de l'article plus bas.

 

Depuis quand quelqu'un condamné en première instance, comme ce Fogiel, dont l'appel est suspensif de la condamnation, et qui pourra faire cassation, et ensuite repasser en appel, est-il maintenant un repris de justice ? Il ne bénéficie pas du droit commun ce Fogiel ? C'est la justice à deux niveaux sur Les Ogres ?

Pourquoi ce site politique ne dit-il pas franchement que Le Parisien, n'est qu'un des organes de la propagande du régime ? Et en plus l'un des plus clairs. Un véritable régal. Lui au moins il y va direct. C'est indispensable avec sa clientèle cible de comptoir, qui ne comprendrait pas les enrobages du Monde ou de Libération.

Depuis quand les décisions de "justice", dans un régime qui est construit sur l'injustice, et où donc la justice et le droit n'existent pas, ne sont qu'une façade, sont-elles des éléments utilisables dans un discours politique honnête ?

Décidemment ce site, et tout ce qui tourne autour de Dieudonné, est particulièrement faisandé, et à situer exactement au même niveau que les affreux sionistes auxquels ce site s'oppose (s'oppose ou se complète avec eux, à propos ?)

Gageons que ce message ne paraîtra sur ce fameux site qui prône la liberté d'expression.

Aussi, je le fais paraître avec l'article, sur aredam.net.

Salut camarades trotscouillons.

 

 

 

Article du site Les Ogres :

 

Le "Parisien", lui aussi, censure.

samedi 15 octobre 2005

 

Le Parisien, quotidien "populaire" qui se veut "apolitique" consacre ce matin samedi 15 Octobre sa une à "l'envie de rire des Français"...

Le dossier consacré au sujet constate ( ?) le succès d'un certain nombre de spectacles "comiques", dont il fait la promotion et nous gratifie d'une liste de "vedettes" actuellement sur les planches ou en passe de s'y produire.

Voici comment Le Parisien annonce à ses lecteurs le dossier de deux pages censé les "informer" :

Comédie ou one-man-show, le rire remplit les salles

Les théâtres parisiens jouant la carte de la détente font recette : le public se précipite vers les affiches qui promettent humour et légèreté. L'Olympia lui-même, voué à la chanson et au music-hall, s'est ouvert plus largement aux comiques.

Or il se trouve que l'un des plus célèbres comiques français, j'ai nommé Dieudonné, dont le succès ne se démentit pas et dont l'actualité est pour le moins riche, non seulement à travers son spectacle "1905" au Théatre de la Main d'Or dont il est propriétaire, mais également via le spectacle "Misère du désir" qui y est donné tous les mardis, sans parler de son combat contre le repris de justice Fogiel, convaincu de racisme et de manipulation par la justice, est tout simplement ignoré par ce "journal".

Ceci constitue une grave atteinte au droit à l'information des lecteurs du Parisien, qui ne sont nullement au fait de ce que leur quotidien, qu'ils paient pour s'informer, pratique une censure insidieuse et leur cache des informations afin d'orienter leurs choix.

Nous, citoyens franciliens, exigeons de ce journal sur lequel des millions de citoyens se reposent en toute confiance pour s'informer, soit en tant qu'acheteurs directs, soit en tant que lecteurs dans les cafés de la région, qu'il pratique une information pluraliste et honnête et qu'il ne préjuge pas des goûts, des centres d'intérêts et des choix de ses lecteurs.

Nous exigeons qu'il informe ses lecteurs, au sens propre du terme, de tout ce qui fait l'actualité, sans procéder à aucune censure, d'autant plus abjecte qu'elle est secrète.

Il s'agit là d'un insupportable abus de confiance, qui doit cesser immédiatement.

D'ores et déjà, nous demandons au Parisien de corriger dès que possible cette inadmissible omission et d'informer leurs lecteurs du spectacle que tient Dieudonné à la Main d'Or, lequel triomphe sans le moindre appuis médiatique, et de bien voulor s'excuser auprès des lecteurs dont la confiance a été abusée.

Nous invitons tous les citoyens scandalisés par ces basses méthodes à protester auprès du Parisien par tous les moyens à leurs convenance.

Vous trouverez ci-dessous les principales coordonnées téléphoniques et une adresse email que nous vous invitons à utiliser sans tarder.

Marcauguste

Christian de VILLENEUVE Directeur Général Adjoint et Directeur des Rédactions tél : 01 40 10 32 05 - fax : 01 40 10 35 20 25 avenue Michelet - 93408 Saint Ouen Cedex

Dominique DE MONTVALON Directeur Adjoint de la Rédaction tél : 01 40 10 32 09 - fax : 01 40 10 35 36 25 avenue Michelet - 93408 Saint Ouen Cedex

Vincent GIRET Directeur Adjoint de la Rédaction tél : 01 40 10 32 81 - fax : 01 40 10 30 51 25 avenue Michelet - 93408 Saint Ouen Cedex

Ecrire à Info Actu Le Parisien : infos_actu@leparisien.com

 

Ndlr : merci les trolts, c'était très drôle ...

Voir le site Internet d'Empire Dieudonné Troltscouillon :

http://www.lesogres.org