La vie c'est tout le contraire du judaïsme et du christianisme,

 

suivie de la Citation à comparaître à Versailles, le 26 juin 2006, à 9 heures, pour outrage à magistrat sioniste. Voir la citation à comparaître pour hérétisme.

 

Voir aussi sur le même sujet, le fichier sur l'étude de la Bible et de la Torah.

 

Par Michel VAKR.

 

 

 

 

1 - Introduction.

 

Michel VAKR (DAKAR) est l'un des très rares vrais sémites existant encore à notre époque. Il est né dans la région de Syrie nommée Lattaquié, où l'on parle encore l'araméen, une langue sémite antérieure et postérieure à l'hébreu, et qui est toujours naturellement parlée, alors que l'hébreu est une langue morte artificiellement et autoritairement réactivée.

 

Ceux qui se prétendent sémite, actuellement, et qui persécutent comme « antisémites » les résistants à l'ordre totalitaire mondial, le siono-capitalisme, usurpent pour quasiment tous, leur qualité de sémite. Ils vivent dans la peau d'autrui, dans un esprit dont ils sont étrangers.

 

Mon nom propre DAKAR, est la forme occidentalisée du nom sémite VAKR. Le VA est une sorte de THA anglais. Ce THA n'existant pas en français a été transformé par le fonctionnaire français de l'état civil français en DA.

 

VAKR, selon ma famille arabe syrienne, porte le sens d' « homme », l'idée de guerrier.

 

Pour clore l'aspect personnel et anecdotique, ma famille syrienne appartient à l'église catholique de rite orthodoxe, qui est l'une des deux églises orientales sous la coupe du Vatican.

 

Pour enterrer définitivement l'aspect personnel, j'ai été baptisé en cachette de mes parents, un jour que mes grands parents m'avaient en garde, mon père étant athée communiste pratiquant, et ma mère française catholique agnostique sceptique et intelligente.

 

En ce qui concerne ces aspects personnels et anecdotiques, Michel VAKR avoue publiquement qu'il n'en n'a rien à foutre de tous ces détails, car il ne se reconnaît qu'en tant qu'individu et lié directement, sans intermédiaire politique ou religieux, soit seul, à l'universel.

 

Michel VAKR a été condamné pour « antisémitisme », incrimination qu'il a écopé pour sa dénonciation du génocide des Palestiniens par les juifs siono-racistes. Cette incrimination « antisémite », est ce qu'on nommait dans le temps ou ailleurs récemment, « dissident », « résistant », « subversif », « insoumis », « mécréant », « HERETIQUE ».

 

Ceux qui l'ont condamné, les « magistrats » Bonnal, Trébucq, Zuchowitz, Bot, Cotte, le « policier bénévole  » Pierre Stamboul de l'Union des juifs français pour la paix (UJFP), et leurs maîtres des officines siono-raciales LICRA et CRIF auxquelles tous obéissent servilement, sont eux, des antisémites « vrais ».

 

Les antisémites vrais sont comme des entités dépourvues de capacité à être, à accéder au réel, désincarnées, et qui en sont réduites à habiter dans le corps d'autrui, à occuper leur esprit, la terre, la maison, à s'approprier l'histoire et même l'identité et le nom d'autrui, un peu comme les esprits malfaisants et malheureux du culte vaudou, qui possèdent certains humains.

 

 

2 - L'origine du mal : la Bible , la Torah , les cinq premiers livres, la Genèse , l'Exode, les Nombres, le Lévitique, le Deutéronome.

 

Les cinq premiers livres de la Bible des chrétiens forment la « LOI » des juifs, la « TORAH », ces cinq livres étant ceux qui sont appris et récités par les juifs. Il est remarquable qu'on nous rabatte les oreilles du DEUTERONOME (« Les Dix commandements »), en se gardant bien de nous informer que ces dix commandements ne s'appliquent qu'aux seuls juifs. Par exemple : « Tu ne tueras pas » . d'autres juifs, « Tu ne voleras pas » . d'autres juifs, « Tu ne feras pas de faux témoignages » . envers d'autres juifs, etc En effet, ce document a été conçu vers 500 à 600 avant Jésus Christ, et ne l'a été qu'à destination des seuls juifs, les chrétiens n'existant pas encore à cette époque.

 

La Loi , TORAH, ou le programme fatal dont on voit enfin l'effet.

 

La réalité est simple à connaître, ainsi que la recette pour un monde et une manière d'exister viables.

 

Il suffit de traduire exactement à l'envers, tout ce que contient la LOI , TORAH, des juifs.

 

Dans le livre premier, la « Genèse », dieu créé le monde . devient : le monde n'a pas été créé, il s'est façonné seul.

 

Dieu a créé l'homme à son image ... devient : les hommes qui ont créé l'idée de dieu, ont créé dieu à leur image (visiblement abominable).

 

Dieu fabriqua la femme à partir d'un morceau d'homme . devient : la femme fabrique l'homme de sa propre chair (seuls sans doute les rabbins et les prêtres chrétiens enfantent les femmes à partir d'un morceau de leurs muscles, l'aile ou la cuisse ?).

 

Dieu créé tout ce qui existe, plantes, animaux, pour que l'homme les domine, les possède, les exploite .. devient : l'homme est au même niveau que les plantes, les animaux, et ne peut rien posséder, dominer exploiter, et c'est à cette condition seule que tout est viable et qu'il pourra continuer d'exister, qu'il retrouvera sa place dans l'ordre universel, ordre qui n'est pas hiérarchisé, c'est à dire qui n'est pas religieux, oppressif.

 

Dieu a dit « croissez et multipliez » . devient : pour que tout soit viable, il faut ne pas croître ni multiplier mais faire la place à toutes les autres formes de la vie.

 

Dieu a condamné les humains à souffrir par le travail forcé (exil du paradis terrestre et « tu gagneras ta subsistance à la sueur de ton front ») . devient : toute activité accomplies sous la contrainte et qui ne procure pas de plaisir, et qui nuit à l'épanouissement, est destructrice et est à proscrire, comme sont à combattre ceux qui imposent ce genre d'état à l'homme.

 

Dieu a condamné l'humanité au travail forcé pour avoir goutté du fruit interdit par dieu, de l'arbre de la connaissance . devient : pour vivre heureux et de façon durable et créative, il faut devenir conscient et savant, pour cesser d'être esclave et de souffrir, il faut avoir connaissance de ce qui est nuisible (comme l'ordre « divin »), et bénéfique (comme par exemple jeter les bibles et torahs, les rabbins, les prêtres chrétiens et les marchands de tout poil, hors de l'univers).

 

 

3 La cerise sur le gâteau, ou le 5 ème livre, le Deutéronome, et l'élection des juifs.

 

Le deutéronome a été fabriqué par les juifs pour établir par cet écrit, que dieu a désigné les juifs comme ses élus, qui sont appelés par dieu pour dominer tous les autres peuples de la terre, les exploiter, avec son autorisation pour les conquérir par tous les moyens, les envahir et les chasser, les déposséder de leur lieux d'existence, leurs voler tous leurs biens, en user comme des esclaves, et autres activités du même genre, jusqu'à les anéantir, si nécessaire. C'est textuellement ce qui est écrit, sans diversion, dans le Deutéronome (prenez donc la peine de lire le Deutéronome, la Bible est tout de même le livre le plus répandu de tous les livres, dans le monde). Pour cadenasser la situation, "dieu" interdit aux juifs de se mélanger aux non-juifs.

 

C'est exactement le contraire qu'il faut faire pour obtenir un mode d'existence viable et heureux.

 

Il ne doit pas y avoir de groupe supérieurs en quoi que ce soit aux autres.

 

Il ne faut pas qu'un groupe domine, spolie, expulse, exploite et encore moins anéantisse un autre.

 

Le mélange entre groupe est indispensable.

 

Il n'y a pas de groupe, mais une humanité, qui doit se libérer de ses séparations en « race », «ethnie », « religion », « nationalité », « classe supérieur riche et pauvre », et autres.

 

Voilà le programme de Michel VAKR, et voilà pourquoi Michel VAKR a été condamné en 2004 à 5000 euros d'amende et à un mois de prison par l'homoncule Bonnal.

 

Le programme de Michel VAKR est radicalement anti judéo-chrétien.

 

Pas de possession, pas d'exploitation, toute forme de vie à sa place, pas de hiérarchie, pas de séparation d'aucune sorte entre quelque groupe que ce soit, et entre individu, pas de sujétion entre le femme et l'homme, pas de propriété des enfants par les parents, protection des faibles, des vieux, et de tout ce qui est fragile, on ne prend que juste ce dont on a besoin, et en plus, on le rend, et si possible en l'enrichissant.

 

Ce programme est authentiquement antijudaïque, et seul il peut permettre à l'humanité de durer.

 

Il est de même radicalement anti sioniste et anti capitaliste.

 

On n'a plus le temps de finasser, le bateau coule et la forêt brûle. Ceux qui espèrent survivre aux autres, ne feront que prolonger leur agonie et souffrir encore plus que ceux qui auront flanché les premiers.

 

 

 

Ecrit par Michel VAKR, hérétique, le 4 avril 2006, dans un bistrot arabe « barbare » comme disent les médias sionistes, à la Goutte d'Or à Paris, là où existent encore des êtres humains à Paris, loin des 7 ème, 16 ème, 6 ème arrondissement et autre Neuilly et VERSAILLES , là où rampent les morts vivants qui nous vampirisent.

 

 

 

Note finale :

 

On s'occupera une fois notre propre problème crucial de judéo-chrétien résolu, des cultes secondaires comme l'islam (mot qui signifie « soumission »), le bouddhisme (une autre excellente méthode d'aliénation), et autres machinations mentales, moins directement menaçantes et nocives.